Je viens de terminer Killzone 3 et c’est avec plaisir que je vous délivre cet humble test. Killzone 2, à son époque, faisait figure de vitrine technologique pour la PS3. Le FPS de Guerrilla était donc attendu de pied ferme par tous les possesseurs de PS3. L’attente en valait-elle la peine ? La réponse dans la vidéo et le résumé qui suit.
Bon visionnage !

Jouons Plus Test : Killzone 3

Télécharger la vidéo en SD
Visionner la vidéo en HD
Télécharger la vidéo en HD



Résumé

Scénario
Killzone 3 démarre quelques instants seulement après la fin de Killzone 2. Très classique dans son déroulement le scénario se laisse suivre grâce à des cinématiques accrocheuses et une mise en scène de qualité mais ne vous attendez pas à être surpris. Pour moi, c’est loin d’être le point fort du titre de Guerilla et le tout manque cruellement de profondeur.

Graphismes
Techniquement, Killzone 3 s’impose comme l’un des jeux les plus réussi de sa génération, ça ne fait aucun doute. Les effets visuels fusent de toute part sans mettre réellement en défaut la fluidité du FPS, les animations et le moteur physique ne sont pas en reste. Artistiquement , les développeurs ont su retranscrire l’ambiance d’une grande bataille à travers des niveaux et des environnements plus variés et plus détaillés que dans Killzone 2. Vous l’aurez compris j’en ai pris plein les mirettes malgré quelques pop up mal dissimulés et quelques ralentissements.^^ (Je me demande bien ce que ça doit donner en 3D)

Gameplay
Classique mais efficace, voilà ce qui caractérise le mieux le gameplay de Killzone 3. Les mécaniques de jeux ne font pas dans l’originalité mais s’appuient sur les bases solides de son prédécesseur. Pour rompre la monotonie, vous aurez droit aux classiques phases de shoot sur rail en passant par des phases en mecha ou jet-pack et bien sur de l’action à gogo sauf rares exceptions. Pour le reste, le jeu se laisse facilement dompter, le feeling avec les armes est bon, le système de couverture aussi. On notera quand même au rayon des nouveautés, un sev plus réactif, l’arrivée du « finish move » pour les combats au corps à corps et la possibilité de faire une glissade soit pour se mettre rapidement à couvert ou pour tacler son adversaire. ^^
Le level design bien que linéaire et scripté, nous laisse quelques rares opportunités pour contourner nos ennemis qui, soit dit en passant, sont relativement habiles avec une arme mais assez débiles pour se jeter corps et âmes sous le feu de nos mitraillettes. Quant à nos partenaires contrôlés par l’IA, ils seront en mesure de vous porter secours s’ils n’ont pas été descendu avant, si vous voyez ce que je veux dire…

Durée de vie
Sept petites heures pour venir à bout d’un solo bien rythmé (les temps de chargement et les nombreux checkpoints aidants), c’est bien peu. Heureusement le multi est bien fichu avec des modes de jeux intéressants et des cartes bien conçues. A noter que vous pourrez faire la campagne avec un pote en écran splitté en local mais pas en ligne, c’est bien dommage…

Bande sonore
Le thème musicale du titre est magnifique est colle parfaitement à l’esprit du jeu. Les champs de bataille sont rendus plus crédibles grâce à des bruitages de très bonnes qualités. Petit bémol concernant le doublage français pas forcément au top, sans parler d’un probléme de synchronisation labiale de temps à autre.

Conclusion
Ce FPS grand spectacle fait le travail comme dirait l’autre. Killzone 3 s’appuie sur les bases solides de son prédécesseur avec quelques petites améliorations et un multi de qualité. Compatible 3D et PS Move, le titre de Guerrilla s’érige, une fois de plus, en véritable vitrine technologique pour la PS3. Un bon jeu à mettre entre les mains des fans de FPS et des non spécialistes du genre comme moi.^^

Ma note : 17/20

Jouez à Killzone 3 pendant 2 mois pour 8 € seulement !

Partagez